Notre voyage en Islande 2009

Publié le par Anne

Voilà notre itinéraire. Il suit en principe la route principale numéro 1, sauf dans la partie Nord-ouest (I,J). Mais ça a été vraiment laborieux! Google Maps trouve bien les villes mais refuse de donner des itinéraires en Islande! On se demande bien pourquoi...est-ce parce que ce ne sont pas de vraies routes?





















Day 1  Paris-Laugarvatn


Vol Paris - Reykjavik avec Icelandair.  
Arrivée en Islande. La vue de l'avion à l'arrivée est déjà dépaysante. Un désert brun qui fume par ci par là...
Nous récupérerons notre voiture de location une petite Jeep Mitsubishi. Puis nous nous dirigeons vers notre premier hôtel Edda à
Laugarvatn. Nous quittons la route principale numéro 1 et goûtons déjà à notre première piste non goudronnée!   


























Photo: Claudine


















































Photo: Claudine

A l'hôtel Edda, comme dans presque tous les hôtels ou nous nous sommes arrêtés, accès à un ordinateur et Internet, gratuit ! Super pour envoyer des nouvelles à la famille et suivre les blogs amis! 


Day 2- Laugarvatn- Kirkjubaejarklaustur

Bon attention, je vais vous sortir des noms à couper au couteau! Littéralement!
Nous sommes encore en pays civilisé et proches des endroits touristiques qui sont visitables dans la journée depuis la capitale. Mais puisque nous sommes des lève-tôts (grâce à Papa!), nous inaugurons le buffet du petit déjeuner et arrivons à Geysir avant la foule....   Geysir signifie "celui qui crache". C'est le nom d'un vieux geyser qui n'est plus actif. C'est lui qui a donné le nom international "Geyser".  Heureusement, pour le tourisme, son jeune voisin
Strokkur à pris le relais avec un jet toutes les 5 minutes !


































































Attention touristes! Ne pas sortir des chemins balisés sous peine de se retrouver dans un bain bien bouillonnant! Compris?










































Gullfoss, impressionnante

Arrêt Pique-nique près de l'aéroport d'où partent les avions pour
les îles Vestmann (Vestmannaeyjar) que l'on voit se pointer au fond.  

























Un paysage aux formes quelque peu évoquatrices...
Vue depuis Vik (Falaises des trolls)

Petits tas de pierres, faits de  main d'homme. Chaque voyageur se doit d'ajouter une pierre, la légende dit que cela porte bonheur.   






















Photo: Claudine


Puis nous arrivons à notre ferme-hôtel à Kirkjubaejarklaustur. Il parait que l'on peut dire Klaustur. Ouf!
Voilà nos petites cabanes en tôle ondulée, matériel de construction de prédilection dans un pays où il n'y a presque pas de forêts.




Day 3 - Kirkjubaejarklaustur- Höfn


Il y a environ 75 000 chevaux en Islande, pour une population de 320 000 habitants, c'est pas mal! Ils ont un trot très particulier que l'on appelle le "tölt". C'est une allure très agréable, on peut rester assis, ça ne ne secoue pas ! Mais il faut savoir lier l'utile à l'agréable, il y en a tellement, qu'ils servent même de nourriture.  Nous avons trouvé du cheval au menu de l'un de nos hôtels. 

















































Quelque part le long de la route...


Un aperçu du glacier de Vatnasjökul, le plus gros glacier au monde à part ceux des régions polaires...

Site féerique de Jökulsarlonou où plusieurs des scènes du James Bond "A view to a kill" ont été tournées.


 
Mr le retardateur encore en action. Le port de Höfn. En premier plan une plante dont j'ignore le nom, mais que l'on voit partout en Islande.

Vu le nom du restaurant, Humar...etc, nous pensions manger des homards. Les homard se sont avérés être des langoustines... mais c'était absolument délicieux! Au fait, nous avons très bien mangé, pendant tout notre séjour. Ça a vraiment été une très bonnes surprise car à en croire les guides, ça n'est pas le cas! 



Day 4  Höfn-Egilstadir

Le temps est à la pluie

Les moutons vont toujours pas trois. Vous savez pourquoi?

Là, c'est la seule partie où la 1 n'est pas goudronnée. Heureusement que Claudine ajoute un peu de couleur au paysage!

Visite d'un arboretum. C'est ici que les premières plantations expérimentales ont été faites il y a presque cent ans. Il n'y a pas a dire, ça ne pousse vraiment pas vite sous ce climat!  

Quand même de quoi faire une jolie cabane...




Day 5 - Egilstadir- Myvatn

 























Le ciel nous tombe sur la tête... les nuages sont bas dans ce pays.
 























La traversée du désert ...
 























La ferme à 
Mödrudalur est la plus haute du pays et l'une des plus isolées...
 









































Mais comme partout ailleurs en Islande, il y a une église pour chaque petit groupe de maisons. On y trouve aussi une station d'essence, un café bien achalandé et un camping !  On vit isolés, mais on a le sens du commerce!
























Detifoss est la chute la plus puissante d'Europe! Mais la route pour y arriver doit en être une des pires ! 
























 























Nous sommes sur le site de 
Krafla. Un site volcanique qui fume encore! La dernière éruption date de 1984. 
 























Boues bouillonnantes. Trop chaud et trop acides pour les soins esthétiques !
 























La silhouette que l'on aperçoit en haut est celle d'un lagopède ou perdrix des neiges. Les ornithologues que nous sommes n'avons pas trouvé cela tous seuls!  Il a fallu l'aide d'une touriste américaine, armée de jumelles et bien plus compétente que nous en la matière...


























Nous passons une journée complète autour du lac Myvatn. My=Moustiques/moucherons, Vatn=eau=lac. Il y en a beaucoup mais ils sont complètement inoffensifs. 
























La présence de moucherons, le fait qu'une partie du lac ne gèle pas en hiver à cause du déversement de sources chaudes fait que de nombreux oiseaux viennent s'installer aux abords du lac. Il s'agit surtout de canards.
























 
Pseudo cratères créés non pas par des éruptions de lave mais par des explosions de gaz.
























Un mouton très sociable et bavard
























Nous avons visité une collection d'oiseaux empaillés, très bien faite (Fuglasafn Sigurgeirs) qui permet de voir de près les oiseaux qui peuples les alentours du lac et l'Islande en général. Ici les Eiders dont le duvet est utilisé pour faire des couettes et oreillers douillets.   
























A l'Est du lac, une série de ballades au milieu de formations de lave (bien-sûr) et volcan dont on peut faire l'ascension. 








































































Dîner à Vogafjös Cowshed café, qui sert des produits de la ferme et qui offre une vue sur l'étable depuis l'intérieur du restaurant ! Quelle idée géniale ! 
















































En apéritif, du lait qui vient d'être trait !  Santé !   
























La vue depuis le restaurant.



Day 7 - Myvatn - Akureyri

























Gudafoss = Baptisée la chute des Dieux, car c'est là que les effigies des divinités païennes ont été jetées au moment de la christianisation du pays! Efficace !
























Akureyri, la deuxième ville du pays

























Jardin botanique d'Akureyri, un oasis de fleurs. Collection de plantes d'Islande et du monde entier. Ça nous a beaucoup plus !
 
























Photo: Papa
L'église d'Akureyri / Kyrkan
























A l'hôtel-ferme Leifstadir, le sosie islandais de Rocky.


Day 8 - Akureyri - Varmalhild 



















Musée de Glaumbaer. Les fermes à moitié enterrées et recouvertes de tourbe ont été reconstruites à plusieurs reprises mais sont originaires du 11-ème siècle.










































Source chaude à Reykir. Ici, on peut se baigner. Pas de cohue et vue imprenable garantie.
















































Pique-nique avec vue  

























Humour belge en Islande?

























Photo: Papa




















Entre deux averses


























Day 9 - Varmalhilld - Holmavik



















Papa à la chasse aux oies sauvages...


















Nous quittons la 1 pour nous retrouver sur une route non goudronnée, en cour de construction... Un avant goût de la partie Nord-ouest du pays, appréciée par les vrais aventuriers et les ornithologues. En premier plan, ces petites fleurs cotonneuses que l'on voit dans tous les endroits humides. Je crois qu'on la trouve aussi dans nos montagnes. Nous l'avons bien-sûr trouvée étiquetée au jardin botanique d'Akureyri.










































Nous dormons chez l'habitant. Nous partageons une maison avec un couple italien et un couple français.  Bien représentatif des touristes en Islande (au mois d'août, en tout cas...).
























Ce lapin vit à l'hôtel, il a droit à la liberté! Dans cette région les barrières ont une allure un peu artisanale puisqu'elles sont faites en bois flottés de dimensions très variables...Puisqu'il n'y a pas de forêts, on utilise ce que l'on trouve. Mais d'où flottent-ils? Notre hôtesse nous explique qu'ils arrivent de Sibérie! 

 

Day 10 - Holmavik - Borgarnes

























On nous explique que les moutons sont presque toujours par trois car c'est la mère et ses deux petits. Mais quand ils grandissent, on ne voit plus la différence.  

Trois moutons sur un îlot! C'est rude! Ils bêlent dans notre direction. 

Un jeune phoque solitaire. Du moins nous ne voyons que lui. 
























Photo: Papa
Ivory and ivory in perfect harmony....
(Cygnes et de moutons)

Sur la péninsule de Snaefellsnes, le port de Stykkisholmur. Nous retournons peu à peu vers la civilisation, il y a des touristes! 

Au bout de la péninsule, le volcan qui sert de décor au début du livre de Jules Vernes, voyage au centre de la terre. 

Vue de notre hotel "the old English lodge". 

 

Day 11 and 12 - Reykjavik - The end !

























Reykja-vik: signifie "la baie qui fume", nom donné par les premiers colons. Enfin quelques voiliers! Nous n'avons vu aucun bateaux de plaisance tout le long de notre voyage.  Pourquoi?  
























Charme de la rue touristique de Reykjavik
























Le Blue Lagoon est à environ une demi-heure de Reykjavik. L'eau est en réalité les rejets d'eau chaude d'une centrale géothermique. L'endroit est très visité par les touristes. Heureusement lèves-tôts que nous sommes, nous étions déjà sur place à 9 heures du matin. 
 
























Photo: Papa
























Là, nous ne sommes plus au Blue Lagoon, mais au zoo de Reykjavik! Le zoo n'est pas bien grand, mais quelle satisfaction de voir enfin un phoque de près!  
























L'heure du dîner. Le chat du zoo se pointe et regarde avec intérêt les poissons voler!  










































Et à l'arrivée à Paris, nous avons bien ri ! Pas de réaction à l'enregistrement de la valise. Mais l'employé qui s'est abîmé le dos avec la "petite" valise de ma soeur... s'est permis de lui écrire un mot doux ! Serait-ce les quelques pierres volcaniques qui peuvent expliquer cela? Où serait-ce les brochures touristiques? Incompréhensible ! 
 



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article